Info Blog

BI SOFT LAB recrute ! Assistant / Assistante de direction Votre mission sera d'assister le responsable de la structure dans toutes les prestations proposées. Il s agira de façon non exhaustive de : - Gestion de la relation client - Devis et facturation - Rédaction de documents, courriers, dossiers - Support...

core data iconApparu avec la version 10.4 Tiger d'OS X et la version 3.0 d'iOS, Core Data est le framework incontournable pour le stockage de vos données persistantes et le mapping objet-entité. Si vous utilisez des fichiers XML ou une base de données relationnelles SQLite, vous vous éviterez bien des tracasseries en passant par l'ORM maison d'Apple et vous suivrez d'ailleurs ainsi leur recommendation. Via Xcode, vous allez pouvoir définir simplement votre modèle de données et générer les classes nécessaires. Vous ne verrez plus une seule requête SQL dans votre code et manipulerez directement (ou presque) des objets. Tout cela est bien beau, mais, bien sûr, Core Data vient avec quelques limitations et une particulièrement, qui n'est pas des moindres, puisqu'en l'état vous risquerez de vous retrouvez avec une application complètement instable si celle-ci utilise du multi-threading, autrement dit si vous êtes friands des performSelectorInBackground et autre NSThread.

Le concept Le principe de Separation of concerns consiste à découper un programme en plusieurs sections, qui gèrent le plus indépendamment que possible différentes préoccupations (contraintes, fonctionnalités, services …).   La modularité, l'encapsulation permettent partiellement de suivre ce principe, certains design pattern également. Le pattern MVC par exemple,...